Confiance en soi

confiance-en-soi

Aujourd’hui, j’ai encore appris dans le rôle de maman. Apprendre à nos enfants à être autonome est une de nos missions. Mais parfois, avec mon aîné, j’ai tendance à oublier que c’est déjà un grand ou j’aimerais au fond de moi qu’il reste mon petit bébé d’amour.

Pourtant, il s’avère qu’à vouloir le chouchouter, le surprotéger, je l’empêche d’accéder à son autonomie. Ces petits gestes que je fais automatiquement, surveiller si il mange proprement, qu’il aille régulièrement aux toilettes, l’habiller les matins où il va à l’école, l’aider à faire sa douche…. tous ces petits gestes l’empêchent de s’épanouir, de prendre confiance en lui. Rechercher la perfection pour sa famille, c’est bien. Mais il faut savoir les laisser faire seul et ne pas relever si il a son t-shirt à l’envers, si il n’a pas lavé entre ses orteils puisqu’il vient de patauger dans un bain pendant 15 min, si il prend trois minutes pour mettre sa ceinture…

Trouver le juste milieu n’est pas toujours évident. On m’a donné cet exemple : c’est comme si on cuisinait un plat et à la fin quelqu’un vient goûter et y ajoute des éléments ou refait quelque chose. On a donc l’impression que notre plat était nul. Pour les enfants, c’est pareil si on repasse après pour voir si c’est parfaitement fait…

confiance

Là, j’ai eu un déclic. On apprend tous les jours 💗💗 Je ne vous dis pas que c’est facile de changer. J’ai toujours envie de lui dire : Mais va aux toilettes! quand je le vois sautiller dans tous les sens. Je me retiens et je vois qu’il finit toujours par y aller à temps. Lui faire confiance, se faire confiance est un travail pour qu’il gagne en confiance en lui.

Aujourd’hui, je me remets en question sur le rôle de maman parfaite que j’essaie d’atteindre. Je vais donc moins intervenir sur les choses que mes enfants peuvent faire seul ( Petit Monstre a presque 5 ans donc non, je ne vais pas le laisser traverser la rue tout seul, ou le laisser aller quelque part seul) mais en tout cas, lorsque l’action ne nuit pas à leur sécurité, je vais les laisser faire seul, peu importe le résultat.

Être une mère parfaite finalement ce ne serait pas d’accepter d’être une maman pas parfaite d’un enfant pas parfait.
Qu’en pensez-vous?

 

Enregistrer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire