Week-end cocooning entre mamans en Ardèche

ardeche-chateau-des-seigneurs

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de partir en week-end cocooning entre mamans en Ardèche. Pendant 3 jours, nous avons pu découvrir une région magnifique, prendre soin de nous et nous régaler. Une expérience incroyable que je n’aurais jamais pensé vivre un jour.

Cet article est différent de ce que vous avez l’habitude de lire sur mon blog. Je vous explique pourquoi à la fin de mon article. Et si vous êtes prête, prêt ? ! Je vous emmène en voyage avec moi. Un voyage cocooning qui je l’espère vous fera découvrir la belle région de l’Ardèche et un peu plus de moi. 

Avant le départ

Le challenge pour moi a commencé avant le départ. Premièrement, je ne voyage pas sans mon mari et mes enfants. Deuxièmement, je ne voyage pas sans rien prévoir. Je contrôle tout. Donc quand j’ai postulé pour le voyage, j’ai sauté un pas assez grand. 3 jours sans mes bébés. C’est compliqué mais j’en avais besoin. Je suis tellement épuisée par le quotidien, la chaleur qu’on a eue cet été et par les imprévus de la vie.

Quand on devient mère, on le devient à 100 %. Je me fais passer au second plan et souvent après mon mari aussi. Je veille toujours à ce que tout soit ok pour eux avant de penser à moi et à mon bien-être. Le choix des activités, sorties… se fait souvent en fonction d’eux. Quand ils étaient petits, on n’avait pas le choix car les enfants étaient moins autonomes mais aujourd’hui, ils revendiquent une certaine autonomie et j’avoue n’avoir pas changé mon mode de fonctionnement.

Jour 1 : Le trajet

J’ai commencé mon trajet à 4h30 du matin, dans un sale état émotionnellement parlant et épuisée. 

Je ne vous ai rien annoncé sur les réseaux sociaux concernant notre voyage parce qu’à chaque fois, j’ai peur que tout s’annule à la dernière minute. Du coup, je suis souvent discrète avant un départ. Et je vous le dis en story Facebook et Instagram quand je vois mon train bien annoncé sur le panneau. Vous aussi vous avez du mal à annoncer les choses qui vous tiennent à cœur ? Je crois que c’est venu avec le travail et les imprévus. Tant que le devis n’est pas signé, le projet n’existe pas. J’ai dû transposer cette habitude à la vraie vie. 

9h00 : On monte dans le train. On, Natacha et moi. Pour la petite histoire, je connais Natacha depuis ses années collège. C’est la meilleure amie de ma cousine bien aimée. Au fur et à mesure, on a construit une belle amitié et le fait de partager l’aventure du blog / Instagram ensemble, fait que cela a resserré nos liens. On dit qu’on connaît bien ses amies en voyage. Alors après deux voyages maintenant je peux confirmer que Natacha et moi sommes compatibles et qu’on a encore plein de belles aventures à partager. 

10h40 : On arrive à la gare de Valence et là, on est super bien accueilli par Cécile. On la voit de suite avec son sac « Émerveillés par l’Ardèche ». Et le courant passe très bien. On découvre aussi les deux mamans qui vont nous accompagner. Elles sont du nord et nous du Sud. Va-t-on bien s’entendre ? Je vous spoile la suite mais oui, on s’est très bien entendues et pourtant on est toutes les 4 vraiment différentes. Nous découvrons donc Séverine de Croczaclive et Sibylle de nos cœurs voyageurs. Je connaissais Séverine via son blog depuis de nombreuses années car c’est un des premiers blogs que j’ai suivi il y a 5 ans ou 6 ans et j’ai découvert Sibylle qui propose avec son mari un contenu professionnel sur son blog orienté voyage. Deux personnes très impliquées dans la qualité du contenu qu’elles proposent. J’étais très impressionnée de pouvoir être invitée à leurs côtés.

Le trajet passe pour se rendre à notre premier point de rendez-vous et Cécile nous explique un peu le programme et nous parle de sa région. On est toute ouïe et surtout elle nous fait rêver. Nature, expériences uniques, nourriture… sont à découvrir en Ardèche. Leur tour Eiffel, ce sont les Gorges de l’Ardèche. Mais nous, on va s’éloigner des sentiers connus pour découvrir les terres. Franchement, le programme d’aventurières gourmandes en mode cocooning me plaît énormément. J’en oublie la fatigue, j’en oublie les contraintes familiales. Très vite, ma curiosité, mon envie de tout voir, se retrouve stimulée. Le fait aussi de penser qu’à moi ça me fait du bien. On est 4 et on va devoir composé avec ça mais 4 adultes, mamans et responsables. Du coup, je ne me sens pas la responsabilité de tout porter sur mon dos. Le trajet me montre déjà que je suis face à 4 belles personnalités dans un cadre magnifique organisé par la meilleure organisatrice possible. Je peux le dire après avoir vécu le weekend. 20/20 à Cécile. J’aurais pas fait mieux, c’est dire. 

Premier village, première belle découverte, Saint-Laurent-Sur-Coiron

Et c’est déjà le dépaysement. Au cœur de la nature, on découvre Saint-Laurent-Sur-Coiron.

Au programme, un déjeuner avec l’équipe des pôles communication de l’Ardèche (office de tourisme…) Puis on sera libre de faire ce que bon nous semble car une voiture de location estampillée « émerveillés par l’Ardèche » est à notre disposition pour le week-end. 

Saint-Laurent-Sur-Coiron étant construit sur un massif, la vue qui s’offre à nous est magnifique. Le panorama est incroyable. Il fait d’ailleurs partie des « Villages de Caractère d’Ardèche » qui est un label officiel délivré par la Commission Départementale du Tourisme, avec pour objectif de relier au sein de son département toutes les villes au patrimoine architectural et paysagé remarquable à des fins de développement touristique.

On a pu déjeuner dans un restaurant nommé  » Le bistrot La Commune «  au pied de l’église. Une très belle adresse à garder. La cuisine est digne d’un grand restaurant étoilé dans un cadre qui respire la simplicité. Bravo aux chefs pour l’excellence de ses plats et la recherche faite au niveau de son menu. Les associations surprenantes se mariaient magnifiquement bien. Et franchement, c’était une excellente surprise. 

Après un repas bien gourmand où j’ai bien sûr choisi entrée, plat et dessert une petite marche s’imposait et nous avons fait un tour rapide du village pour admirer la vue. Si vous avez l’occasion de passer par Saint-Laurent-Sur-Coiron, je vous recommande de le faire. Il faut aussi absolument appeler le restaurant pour réserver sa table car les horaires sont variables en fonction des demandes. 

Vogüé

Nous avons poursuivi notre route en passant par Vogüé, un autre village classé village de caractère d’Ardèche et plus beaux villages de France. On a appris que des touristes organisaient leur découverte de l’Ardèche en faisant le tour des villages de caractères. C’est une super idée car les villages ont chacun leurs personnalités et vous plongent dans l’ambiance propre à l’Ardèche. À Vogüé, nous avons découvert le château des Seigneurs de Vogüé. Le manque de temps ne nous a pas permis de visiter le château mais c’était déjà une belle balade. 

Vals-les-Bains

Nous avons ensuite pris la direction de Vals-les-Bains. Et nous avons découvert le château Clément où nous allions séjourner pendant ces 3 jours. Comment vous dire ? Lorsque vous arrivez, vous avez l’impression d’arriver dans un conte de fée et que vous allez bientôt enfiler une robe de princesse.

C’est vraiment superbe. Le château est aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

Château Clément

Nous avions la chance d’avoir un loft réservé pour nous 4 avec piscine et hammam privatisés. Autant vous dire qu’à l’intérieur de moi, c’était la fête. C’est l’un des plus beaux endroits où j’ai eu la chance de dormir. Je vous laisse découvrir l’endroit en photos et en vidéos car elles parlent d’elles-mêmes. 

À peine installées, c’était l’heure de se diriger au Spa Séquoia Redwood. On était toutes épuisées par le trajet, la journée, la fatigue accumulée des mois précédents car nous sommes toutes les 4 mamans. Et là quand on a vu le Spa, les regards se sont illuminés. Pour moi, c’était une grande première. Je ne suis jamais allée dans un spa thermal. Quand on arrive, on enfile notre maillot, un bonnet de bain, un peignoir de bain et là direction un parcours sensoriel de 14 étapes alliant chaud / froid : piscine chauffée intérieure et extérieure, hammam, sauna, bassin d’eau glacée, geyser, fontaine de glace… sont au programme.

On est arrivés en fin de journée mais je peux vous dire que nous sommes restées jusqu’à la fermeture. J’ai ressenti un énorme bien-être. C’était incroyable. D’autant plus qu’un soin du visage nous a été proposé à mi-parcours. C’est clairement un endroit où je reviendrai. C’était tellement parfait, agréable. Si vous y allez, je vous recommande une formule 3 heures avec massage du corps entier pour une expérience parfaite. 

Spa Sequoia Redwood

Suite à ce moment de bien être parfait, nous sommes retournées à pied au château Clément qui se trouve à une dizaine de minutes du spa. Et nous avons dîné un repas du Chef Brioude de « la Cuisine de Claude Brioude« . Le menu très complet était délicieux. Vraiment, tout mais absolument tout ce que j’ai mangé en Ardèche était incroyablement bon. Le repas était délicieux et c’est terminé par un éclair gourmand : un éclair à la châtaigne accompagné par sa salade de framboise du jardin dont je n’ai pas laissé une miette. 

Après une journée aussi bien remplie, nous sommes allées au dodo. Et je peux vous dire qu’une nuit complète sans être réveillée, ce n’était pas du luxe. J’ai quand-même dormi avec une petite lumière allumée. Je crois que le syndrome « je dors avec une veilleuse » s’est transmis à la maman que je suis. 

Jour 2 :

Le lendemain matin, quel bonheur ! Je n’ai eu qu’à m’occuper de moi-même. On est allés prendre le petit déjeuner. Finalement, sans s’être concertées, nous sommes arrivés plus ou moins à la même heure. 

Après un bon petit-déjeuner, nous avons récupéré un pique-nique à la Charcuterie Moulin avec un panier 100% local Goûtez l’Ardèche. Et puis direction la Vinaigrerie de Sylvain Petit. 

La Vinaigrerie de Sylvain Petit

Bon clairement si tu organises un weekend cocooning entre mamans, un atelier fabrication de moutarde dans un village perdu, c’est pas la première activité qui te vient à l’esprit. Et puis finalement, cet atelier ça a été le genre d’expérience qu’on aime vivre, le genre de rencontre vraie qu’on aime faire. J’ai bien aimé l’atelier mais ce que j’ai le plus aimé c’est la passion de Sylvain et sa manière de voir le business. Son parcours le prédestinait à un mode de vie complètement différent de ce qu’il a aujourd’hui et pourtant il fait le choix d’une vie simple mais hyper stimulante. Il nous a expliqué avoir eu un pic d’activité lors de la pénurie de moutarde et qu’il avait dû travailler énormément. Il paraissait ravi que les choses se calment parce qu’il pouvait ainsi aller ramasser des cèpes, travailler sur des projets plus pointus… Je me suis retrouvée dans sa vision de voir le monde entrepreneurial. Gagner de l’argent, oui ! Mais pas au prix de notre qualité de vie. Et toujours avec cette envie de découvrir, d’apprendre… Finalement, l’atelier a été très intéressant humainement parlant pour chacune d’entre nous. 

Suite à cela, nous sommes partis à l’aventure pour trouver La Pissarelle pour pique-niquer. Clairement, on ne l’a pas trouvé mais on a mangé en pleine nature et c’était très sympa. J’aime partir à l’aventure et ce genre d’escapade, même si on trouve pas ce qu’on cherchait, j’aime beaucoup. On en a profité pour ramasser des châtaignes sur la route qui était peu fréquentée. 

Burzet

Nous sommes ensuite allées à Burzet pour découvrir sa tour de l’horloge. Très belle découverte aussi. Il faut compter 30 minutes pour faire le tour du village. 

Jaujac

Et ensuite, direction Jaujac, classé village de caractère. Dans un premier temps, on a fait quelques achats à la Castagnade de Jaujac. Puis nous avons découvert les coulées basaltiques qui bordent Jaujac.

On a pris ensuite de la hauteur pour observer le volcan qui fait partie du panorama de la ville. C’était aussi une première pour moi. Je n’avais jamais vu de volcan. C’est un endroit que j’aimerais faire découvrir à ma famille. 

Jaujac

Nous avons terminé la journée en découvrant le Pont du Diable à Thueyts. Un endroit qui mérite une escale si vous êtes de passage. 

Après ces belles découvertes, nous sommes retournées au château Clément et nous avons profité du hammam et de la piscine avant de nous diriger au Circus Bistro au cœur du parc du Casino. Le lieu est très simple. Et là cuisine délicieuse. J’ai encore mangé de la truite. Un poisson local. Mais à chaque fois les recettes étaient différentes et très bonnes. J’ai encore une fois opté pour l’entrée/ plat/ dessert. Clairement, le thème du weekend était peut être cocooning mais c’était aussi un week-end gourmand et découverte des produits du terroir. Pour une gourmande comme moi, c’était le bonheur. Si vous passez par Vals-les-Bains, vous pouvez déjeuner ou dîner dans ce restaurant, je valide à 100 % l’adresse.

Nous avons ensuite fait un bon dodo et personnellement, j’ai mis mon réveil tôt le matin pour pouvoir profiter de nouveau du hammam et de la piscine. Ma peau, après ce weekend, était brillante et lumineuse. C’est certain après un spa et deux fois au hammam. Ensuite, on est allées prendre le petit-déjeuner. Vous imaginez l’expérience. Un vraie bonheur. Une vraie déconnexion. 

Jour 3 : Le retour

Crussol

Le dernier jour, on a juste rangé nos affaires et ensuite rejoint Cécile à l’auberge de Crussol. Là encore une super adresse. La cuisine était raffinée et le service très agréable.

On a eu à peine le temps de voir le château de Crussol sans pouvoir y monter car nos trains au départ de Valence nous attendaient. 

Ce voyage cocooning entre mamans était une vraie réussite. On a pris soin de nous, on s’est reposées, on a bien mangé. Cela m’a donné un avant goût de ce qu’était L’Ardèche. Clairement, j’aimerais y retourner pour prendre le temps de découvrir la région sur plusieurs jours. Cela m’a aussi donné envie de découvrir les nombreuses voies vertes qui peuplent la région. Ce sera sûrement une idée voyage pour nos vacances de printemps.  

Personnellement, ça a aussi été le moment où j’ai pris un peu de temps pour moi, pour réfléchir aux choix que j’avais fait dernièrement. La rencontre avec Sylvain, Cécile, Sibylle et Séverine m’ont conforté dans mon choix. Donner de la place à Maman Locaaa qui est plus une passion qu’un travail, c’est aussi un moyen de m’épanouir et d’être celle que je suis aujourd’hui.

Pourquoi cet article est différent des autres ?

Ce voyage a été organisé et offert par la région Ardéchoise. Et l’équipe m’a dit : n’hésitez pas à partager vos ressentis, on ne peut pas tout aimer, on ne souhaite pas un article de presse. Finalement, moi qui ai mis des mois à me former au SEO, à retravailler la structure et le contenu de mon blog pour que vous puissiez le trouver sur Internet au cours de vos recherches, on me demandait de revenir aux prémices du blog et de raconter ma vie. Au début, je me suis dit non. J’ai mis trop de temps à sortir de ce côté journal de bord que j’avais au début du blog et puis finalement, je me suis dit que je pouvais toujours vous transmettre des informations touristiques tout en vous parlant de mon expérience. Pas simple d’où le temps anormalement long que j’ai mis à écrire cet article. Je dois être à ma 5ème version.

Mais en toute transparence, l’exercice m’a plu. Et ma passion pour l’écriture a pu s’exprimer.

Qu’en pensez-vous ? Aimez-vous ce type d’articles plus personnels ?

Retrouvez l’article de Healthy Natacha sur son blog et celui de Croczaclive sur son blog.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire